Un peu de poésie…

Je n’ai jamais été très douée pour la poésie. J’en écrivais beaucoup quand j’étais gamine, mais vers l’âge de 13/14 ans, je me suis rendue compte que je n’avais aucun talent et que j’étais plus douée pour raconter des histoires. Voici donc les poèmes que j’ai écris durant mon enfance, et quelques-uns que j’ai commis plus tard.

L’automne oublié (âge : entre 7 et 8 ans. Un fleuron du genre.)
Le printemps (âge : 7 ans)
Les fleurs (âge : 7 ans)
Belles vacances (âge : 6 ans. Mon tout premier poème.)
Les poèmes (âge : 9 ans)
La delphine (âge : 10 ans. Ecrit pour ma meilleure amie, grande fan de dauphins à l’époque.)
Le houx (âge : 9 ans)
Le bonbon (âge : 7 ans)
Le lutin (âge : 8 ans)
Les bouches (âge : 6 ans. C’est seulement à partir de 7 ans que je commence à piger le principe.)
Le cheval dans la prairie (âge : 12 ans)
Minou (âge : 8 ans)
L’anniversaire (âge : 7 ans)
Le bonheur (âge : 7 ans)
Le grand secret (âge : 11/12 ans)
La naissance de Jésus (âge : 11 ans. Ecrit pour le cathé, et longtemps affiché sur le panneau de l’église du village.)
Poisson d’avril (âge : 12/13 ans. Ma plus grande fierté.)
Vague d’automne (âge : 16 ans. Pour vous montrer mes piètres résultats de cette époque.)
Le voyageur intrépide (âge : 20 ans. L’un de mes derniers poèmes ; plus de l’écriture automatique qu’autre chose.)

Cet article a été posté dans comptines, Le Placard, oeuvres de jeunesse. Ajoutez le lien permanent à vos favoris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *