Oeil de Faucon

Voici une œuvre de jeunesse, commencée à 13 ans, achevée à 16 ans. J’aimais beaucoup la littérature animalière, à cette époque (la lecture assidue du journal La Hulotte n’y était pas étrangère). Cette nouvelle résulte de ma fascination pour les faucons pèlerins, et des randonnées effectuées dans les Pyrénées avec mes parents. J’avais fait un réel effort de documentation pour rendre le récit plus crédible (et c’était beaucoup moins aisé quand wikipedia n’existait pas !). J’aimais déjà, à l’époque, situer mes récits dans une époque précise…

(suite…)

Par Keina, il y a

comptines

Le cheval dans la prairie

Allongé dans le foin
Et aussi fier qu’un roi,
Tu penses, tu te souviens
De la vie d’autrefois,
Tu te revois heureux
Et plus libre que l’air,
Tu chasses de ta queue
Des mouches imaginaires,
Mais n’es-tu point heureux
Ici, dans ton grand champs ?

(suite…)

Par Keina, il y a

comptines 2

Le grand secret

Quand j’écoute dans le silence
Les cris joyeux de mon enfance
Il me semble qu’un secret
Dans la vie reste caché
Qui rend les gens plus heureux.
On ne le trouve pas avec les yeux
Mais en cherchant dans le cœur
Cette source de bonheur
Que tout le monde depuis toujours
A cherché avec amour,
Le grand secret.

(suite…)

Par Keina, il y a

comptines 3

La delphine

Un ailerons, une nageoire,
Qui est-ce ?
C’est la delphine.
Une peau lisse, grise un peu noire,
Qui est-ce ?
C’est la delphine.
Sautillante, toujours joyeuse,
Qui n’est vraiment pas timide,
Elle est une bonne nageuse,
C’est la delphine intrépide,
et
C’est Alice, ma copine,
Mon amie pour la vie.

(suite…)

Par Keina, il y a

comptines 4

 L’automne oublié Madame la feuille, pouvez-vous me dire où est passé l’automne ? Mais bien sûr ! Au revoir et Bon automne ! Le printemps Le printemps arrive Accueillez-le sur la rive Il fait pousser l’herbe et les feuilles Venez qu’on l’accueille ! Il fait pousser les marguerites Mais il court Lire la suite…

Par Keina, il y a

LA LOUVE

I L’ŒIL DU LOUP « Grise est toute théorie seul reste éternellement vert l’arbre de la vie. » Goethe Un furtif coup d’œil, deux étincelles dans le soleil du matin, les yeux étaient apparus, m’avaient remarquée, et hop ! ils avaient disparu, et la vie avait repris son cours, comme à son habitude : Lire la suite…

Par Keina, il y a

La Croisière Spatiale

J’ai commencé ce « roman  » de science-fiction à l’âge de 10 ans, et continué jusqu’à 12 ans à peu près. Je n’ai rien modifié du texte original, mais je me suis permis de faire des remarques pendant que je le tapais. C’est mon premier texte long… ça réunit tellement de clichés que si je proposais le scénario à Michael Bay, il pourrait presque être accepté !

Bonne lecture ! ;o)

(suite…)

Par Keina, il y a

Quelques textes

18h28 – /

(écoute la BO de « Beck »)
La dernière fois que je suis allée chez mes parents, j’ai fouillé un peu dans ce qui nous sert de grenier, pour retrouver mes cours de DEUG et de Licence (ben oui, j’ai une élève à faire réviser, maintenant…). J’y ai trouvé quelques écrits manuscrits que j’avais complétement oublié. J’en ai aujourd’hui tapé deux, sans les retoucher. Le premier doit provenir d’un exercice d’atelier d’écriture, sûrement l’un de mes premiers. Il devrait dater de 2000/2001, dans ces eaux-là. Le deuxième, je serais incapable de le dater. C’est très certainement de l’écriture semi-automatique, et encore plus certainement très vieux, puisque je n’en ai aucun souvenir. Je vous les livre tous les deux ci-dessous :

(suite…)

Par Keina, il y a