Samedi, j’avais décidé de me remettre à écrire. Pour de bon. Au moins un peu, quelques lignes, de quoi me mettre en jambe. J’ai mis de la musique dans mes oreilles, j’ai ouvert le fichier d’(Une Silfine), j’ai attendu, après Keina, Luni, Pierre et les autres, et… ce sont Tibal, Lottie, Rasmus et Kori qui se sont pointés à l’improviste, sans prévenir. Ça m’a fait un choc. J’ai fermé (Une Silfine), j’ai ouvert Les Chimères d’Atalaya, et je m’y suis remise. Et ça m’a fait un bien fou.
Okay.
Mais, maintenant, Keina, mon double littéraire, je t’attends. Pas question de me poser un lapin cette fois-ci.
(N.B. : post honteusement copié sur celui de Camélie.)


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.