Dans la tête de Keina

Voilà ce que ça peut donner quand j’écris :
(Installée confortablement sur le lit, le portable sur soi, de la musique dans les oreilles. Je commence toujours par relire ce que j’ai écrit le plus récemment.)

(suite…)

Toujours là !

Je ne savais pas trop quoi raconter ces derniers temps, mais puisque j’étais repartie dans l’écriture, je continue sur le sujet. Tout à l’heure, dans la voiture, je me suis surprise à échafauder l’intrigue du cinquième et dernier tome du Cycle de la Louve. Alors que le premier n’est même Lire la suite…

Révélations

L’autre jour, dans la voiture, je réfléchissais à ce qui allait être révélé au lecteur à la fin d’Une Silfine, et à ce qui resterait caché. Je suis vraiment, vraiment à fond dans l’univers en ce moment. Ok, je n’écris pas beaucoup, mais je pense sans cesse à l’histoire, à la mythologie, à ce qui va se passer par la suite, et qu’est-ce que c’est chouette ! Bon, arriver à écrire ce chapitre 10 le serait encore plus. Mais ça viendra.

(suite…)

Défi

Objectif de cette semaine : réussir à écrire 5 à 10 lignes par jour minimum. J’ai déjà commencé ce soir, et je peux le faire. *motivation : on* (NB: ceci ne veut pas dire que je suis un écrivain. C’est juste parce que j’ai une histoire à raconter, bon sang de bonsoir !)

Ce week-end a été placé sous le signe de l’écriture. Bon, il m’a d’abord fallu finaliser la mise en page de la Lettre du club PdE, ce qui m’a pris une bonne partie du samedi. Et puis j’ai dormi, aussi. Je crois qu’en ce moment, le week-end, je suis capable Lire la suite…

La tête dans les nuages

250 739 signes. La dernière fois que j’ai noté un nombre de signes dans ce journal, j’en étais à 209 468 signes. C’était le 6 mars 2006. Je ne sais pas si je dois être fière ou désespérée. Un peu des deux sans doute. En tout cas, c’est incroyable comme Lire la suite…

Dans les griffes de la review

C’est quand même curieux. Pendant un an, j’ai écrit (Une Silfine) pour moi, comme ça, petit à petit. J’étais ma seule lectrice et je m’en fichais, j’étais dans mon histoire. Parfois je mettais un extrait ici, pour montrer mon avancement, mais je ne demandais rien de spécial en retour. J’écrivais, Lire la suite…

Caprice.

Je suis en train de relire (Une Silfine) et c’est… euphorisant. Bête, non? Je suis en train de me laisser prendre à mon propre récit. Ca fait un peu mégalo, aussi, mais tant pis. J’aime ce que j’ai écrit. Je l’aime parce que ça cristallise ce qui hante mes pensées Lire la suite…