Une estropiée de retour…

Il semblerait que l’univers se ligue contre moi pour m’empêcher d’écrire : non seulement je suis actuellement handicapée d’une main (la gauche) qui a subi l’attaque d’une colonie de staphylocoques dorés durant mon stage sur l’île de Ré, mais en plus le chargeur de mon macbook m’a lâché, me privant de mon instrument de travail favori. Ceci dit, ça ne devrait pas durer : d’une part, la vilaine bactérie n’a pas résisté à la première salve d’antibiotique et ma main se guérit doucement mais sûrement (même si j’ai pour le moment du mal à croire que je vais en retrouver l’usage vu l’état lamentable dans lequel l’attaque l’a laissée). D’autre part, j’ai commandé la semaine dernière un nouveau chargeur, et j’espère qu’il arrivera bien vite.

En attendant, je lis la Bicyclette bleue de Régine Desforges, et je joue à des jeux vidéos d’objets cachés (qui ne nécessitent pas l’usage de la main gauche).

Cet article a été posté dans Blog. Ajoutez le lien permanent à vos favoris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.