Et quelques impressions de Paris —
Positif : Un travail génial, des patronnes vraiment sympas, une cité universitaire aux allures de Poudlard… Les amis de PdE, les amis du FUWS, des sorties agréables, des tas de choses à voir, à faire… Un abonnement au Manga Café, des soirées paisibles à regarder des films en grignotant, des rencontres agréables dans la cuisine de la maison, un environnement sympa où que je sois, la joie de se sentie utile et efficace durant son stage. — Un site Mnémos en pleine réfection (qui eut cru il y a quelques années qu’on  » m’embaucherait  » sur mes compétences informatiques ?), tout plein de manuscrits à lire, dont un en cours vraiment, vraiment sympa. Des auteurs qui passent de temps à autre, la joie éprouvée lorsqu’on me reconnaît (ou qu’on croit me reconnaître).
Négatif : Une mystérieuse allergie qui me bouffe la vie — Les draps ? La chambre ? Paris ? — et me fait ressembler à un mutant. Un temps de chiotte (mais il paraît que c’est enfin l’été), la chaleur du RER, des insectes dans la chambre, des voisins de chambre qui ne connaissent pas le mot  » silence  » (ça se dit comment dans les autres langues ?), des murs qui ressemblent à du papier (on se croirait dans un Formule 1), une cuisine pas très pratique, un mémoire de stage à rédiger (mais ça y est, j’ai le sujet) et ce put*** de  » projet professionnel personnalisé  » qui doit faire trente pages et que je ne sais pas comment remplir. Pas de sous, une vie chère, pas moyen de dire  » non « , Paris est le diable. Isy qui s’en va le dimanche soir, Le Havre me manque, les rattes aussi.
Mais bon.

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.