Cela faisait quelque temps déjà que je pensais à refondre un peu mon site. Et peut-être aussi changer de plate-forme de blog, pourquoi pas ? J’ai d’abord pensé à utiliser mon compte livejournal. Après tout, depuis le temps… Mais finalement, au bout d’une matinée à batailler sans comprendre cette bête-là, j’ai abandonné. Mon cerveau est-il complètement hermétique à cette plate-forme ésotérique ? Me manque-t-il un neurone essentiel à la compréhension de celle-ci ? Impossible de faire quoi que ce soit avec le css, très peu de tutoriels en français… Bon, au bout de quelques heures déjà longues, j’ai arrêté de m’acharner. C’est alors que j’ai repensé à dotclear, que j’avais déjà envisagé il y a quelques temps. Et là, miracle ! C’est clair, facile d’accès, customisable à volonté. La version que j’ai bricolée est cependant très basique, parce qu’après avoir refait mon site, pesté contre livejournal et installé dotclear, j’en avais un peu marre. Bref. J’ai enfin simplifié mon nouveau site, l’allégeant de son superflu, pour n’y garder que l’essentiel. J’essaierai d’y ajouter prochainement du contenu, on verra. Mais ça fait du bien ce petit coup de balai. Une nouvelle époque, un nouveau site, un nouveau blog… Youpi, peut-être bientôt un nouveau boulot, qui sait ? Rien ne vaut la nouveauté pour se sortir de la déprime. Les archives, me direz-vous ? Elles n’ont pas disparu, et ne disparaîtront pas. Les voici, si vous y tenez. Je ne pense pas les transférer sur ce compte. Elles sont bien là où elles sont.

Après tout ça, j’ai plein de choses à vous raconter. Nos déboires avec internet (en solidarité avec notre cher voisin du dessous, qui a été vraiment génial sur ce coup-là), mon anniversaire fêté à Paris (désolée pour les parisiens à qui je n’en ai pas parlé, ça a été un week-end trop chargé pour que je puisse voir qui que ce soit), les Utopiales, les Utopiales et encore les Utopiales (un long long long compte-rendu est prévu), mes petits travaux webiques du moment, les rattes…

Bon, pour ce soir, je vais me contenter de ce billet. On verra demain pour le reste. 🙂

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.