Bon. Après plusieurs semaines de léthargie, et après avoir accepté enfin de me replonger dans le flot de la vie, il va maintenant me falloir faire un brin de ménage. Je ne dois pas être une vraie fille, parce que mon seuil de tolérance est à peu près aussi élevé que celui d’un célibataire mâle à tendances geek. C’est même isy qui en vient à m’engueuler parfois, c’est dire…


Voici donc l’étendue des dégâts dans notre appartement :
– sol couvert de saletés et pas lavé depuis des lustres
– fenêtres si noires qu’on voit trouble à l’extérieur
– couche de poussière de plusieurs millimètres sur chaque meuble
– mouchoirs usagés amassés par tribus un peu partout dans l’appartement
– bouteilles et pots de verre vides qui menacent d’envahir le sol de la cuisine
– collection de rouleaux de papier toilette vides dans les toilettes
– odeur persistante et peu agréable dans les toilettes
– monceaux de linge sale dans la salle de bain
– linge propre en train de sécher toujours pas débarrassé ni repassé depuis deux semaines
– tables et meubles encombrés de livres, mangas, BD, magazines, médicaments, documents diverses (du plus anodin au plus important), chargeurs de téléphone/DS/pda et autres appareils électriques qui n’ont rien à faire là
– téléphone vadrouillant allégrement on ne sait où (un jour il se retrouvera dans le frigo, j’en suis sûre)
– reliefs du repas de la veille encore sur la table
– frigo rempli de plats/ingrédients non finis qui doivent commencer à développer leur propre micro-système
– chanvre éparpillé autour de la cage des rats (qui, elle, est à peu près propre vu qu’on la nettoie tous les soirs… pourquoi n’existe-t-il pas une force supérieure qui nous nettoierait l’appartement tous les soirs ?)
– canapé du bureau couvert de crottes, bouts de sopalins, jouets pour les rats pas rangés…
– chambre tapissée de vêtements éparpillés
– j’en passe et des meilleures…

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.