17h12 – 202011 signes

(écoute la BO du Roi et L’Oiseau – Le Petit Clown)
Merci à tous ceux/toutes celles qui m’ont témoigné leur soutien, de quelque façon que ce soit. Ca m’a fait vraiment plaisir. Concernant mon papa ? Eh bien, aux dernières nouvelles, la tumeur est trop grosse pour être opérée tout de suite, mais l’opération est dors et déjà prévue pour mars de l’année prochaine. Rien de vraiment rassurant, quoi. Je crois que les prochains mois vont être longs, très longs…

Hier, j’avais commencé une longue tirade sur ce dont je me souvenais de la dernière fois où ma famille a eu à subir ce genre d’épreuve – ma mère a eu un cancer du sein, ma grand-mère parternelle également un cancer du côlon – et puis finalement, je l’ai effacé. Je ne crois pas qu’il soit bon de ressasser tout ça. Ce qui est sûr, c’est que je vais transmettre des gênes sacrément pourris à mes enfants : multiples cancers, asthme…
Voilà, j’ai quand même réussi à avancer un peu dans mon roman, même si je n’avais pas trop la tête à m’atteler à la tâche (quand bien même je ne peux empêcher les idées de me trotter continuellement dans l’esprit, quelque soit mon humeur). Je voulais aussi montrer ici les derniers dessins que j’ai fait. Tout d’abord, la première illustration de mon roman, qui représente une infime partie de ce qu’est le Royaume Caché. Je dois avouer à ma grande honte que je n’ai fait que recopier une illustration de Roland Sabatier, dans le Grand Livre des Lutins, que j’ai adapté à ma sauce :

paysageroyaume Cliquez pour voir en grand, même chose pour tous les dessins qui suivent…

Voici également, pour le fun, les différentes étapes (bon, approximativement, hein) de mon travail :

paysageroyaumeesqu1 paysageroyaumeesqu2
paysageroyaumeesqu3 paysageroyaumeesqu4
paysageroyaumeesqu5

Et puis un fan-art pour mon papa, qui aime aussi le dessin animé Le Roi et L’Oiseau (que je viens de me procurer en dvd – merci Din ! ^^) :

leroietloiseau

Dans ce dessin animé, l’oiseau est quand même un symbole paternel très fort : c’est le papa-superman, celui qui arrive à la rescousse quand il le faut, et qui apprend tout ce qu’il faut savoir de la vie. « Ne vous inquiétez pas, papa est là », c’est un peu le leitmotiv du film. Depuis mardi, j’ai la berceuse qu’il chante à ses petits dans la tête :
Dormez, dormez, petits oiseaux… petits oiseaux chéris, petits oiseaux chéris ! (bis)
Papa est là qui veille, papa qui veille au grain.
Dormez petites merveilles, il fera jour demain !
Bref, tout ça pour dire que… mouarf, je n’ai pas envie de m’étendre là-dessus non plus, finalement.
Bonne soirée les gens.

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.