20h52 – 105672 signes

(écoute Your Song (instrumental), B.O de Moulin Rouge)
Je ne suis vraiment pas douée pour les scènes « de société ». En écriture, je parle, hein, pas dans la vie ! Quoique, ça reflète peut-être mon caractère dans la vie réelle… J’explique : autant je n’ai aucun problème pour écrire des scènes d’actions, d’introspection, de réflexions dans lesquelles mon héroïne est seule ou n’interagit qu’avec peu de personnes, autant dès qu’il s’agit d’écrire une scène de groupe, avec discussions, actions, etc., je bloque complétement et j’avance à la vitesse d’un escargot.

C’est le cas en ce moment. Et c’est rageant. J’ai la sensation que ma petite tête est incapable de concevoir une scène aussi complexe, et que soit j’oublie plein de choses, soit je me répète. C’est un peu comme être metteur en scène et avoir un certains nombres de personne à faire intéragir sur une scène de théâtre : je n’arrête pas de me dire « oui, mais si mon héroïne se tourne pour parler à telle personne, dans ce cas, que fait l’autre personne qui parlait avec elle juste avant ? Et les trois autres qui sont autour d’elle? » ou « Si untel dit ça a ce moment, mon héroïne ne peut pas répondre parce qu’elle est occupée à faire ça et ça, et quand est-ce que je place mon indice pour montrer que untel est louche ? Et l’autre qui indique que truc flirte avec bidule? ». Bref, je ne m’en sors pas, j’ai besoin de recul pour visualiser la scène dans son ensemble. Sauf que je n’ai pas le temps de prendre du recul ; il faut que j’écrive, coûte que coûte.
En même temps, ça fait partie de l’apprentissage, et j’imagine que c’est en prenant dès aujourd’hui le problème à bras le corps que dans quelques années, quand je serai aguerrie, je saurai écrire ça beaucoup plus facilement.
Et par-dessus le marché, j’ai mal à la tête.
Vacherie.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.