A y est, dimanche je pars. A Paris. Autant dire quasi à l’étranger, pour la provinciale de pure souche que je suis. oO M’enfin, il n’y a pas de raisons, je devrais survivre, durant deux mois et demi. Je ne suis pas une adoratrice de Paris, mais la ville a quand même tout un tas de bons côtés qu’il me tarde d’apprécier. Le plus important étant la proximité avec tout un tas de gens que je veux revoir, absolument. Les gens du club PdE, ceux du FUWS qui y séjournent, et puis mes amis de longues dates qui me manquent, toi le premier. Encore faut-il que je prenne mon courage à deux mains pour envoyer un petit mail…
Bref, comme je ne sais pas si je reposterai d’ici mon départ, un petit morceau de piano pour vous faire patienter :

(Oui, c’est moi qui joue. Si c’est pas malheureux : dix ans de conservatoire et c’est tout ce que j’arrive à jouer sans faire de faute… ><)

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.