Voilà, aujourd’hui, c’était le dernier DS avant le 8 janvier. Autant dire qu’à 15h aujourd’hui, on se croyait déjà tous en vacances. Ca fait du bien de décompresser un petit peu, même si on a une masse de boulot durant les vacances. Je vais essayer, je dis bien essayer, d’écrire un petit peu, mais c’est pas gagné.


J’ai retrouvé chez mes parents quelques bribes d’un roman que j’avais mis en projet entre ma Première et ma Terminal. Une histoire plutôt réaliste, qui se passait pendant la première guerre mondiale, dans ma région. En relisant, tout d’abord, j’ai trouvé ça assez creux, puis je me suis souvenue petit à petit de tous les thèmes, toutes les idées que j’avais en tête à l’époque, et qui faisaient de ce projet quelque chose de réellement viable. Il s’agissait d’un véritable roman initiatique sur le passage à l’âge adulte, symptômisé par la transition douloureuse entre « l’Ancien Temps » et les temps modernes, un parti-pris très mélancolique mais qui me paraît aujourd’hui, avec le recul, vraiment intéressant, un témoignage de ce que j’ai toujours ressenti en vivant dans une région où les vestiges de la guerre 14-18 sont comme des cicatrices géantes dans le paysage. Evidemment, à l’époque, malgré une très grosse documentation, je n’étais pas prête à écrire quelque chose d’aussi « sérieux ». Les mots que je couchais sur le papier et que je voulais rendre poignants me paraissent maintenant fades, sans relief. Aujourd’hui je ne sais toujours pas si je serais capable d’écrire ça. Mais c’est un projet que je me garde tout de même sous le coude, après réflexion. J’essaierai dès que je peux de taper quelques bribes de l’époque, histoire que vous vous fassiez une idée.
Oh, et La métamorphose des Megastons, l’un de mes textes qu’on m’a convaincue de soumettre après maints rechignements, devrait figurer dans l’AOC d’Avril prochain.
Mais d’façon il est nul.

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.