Nouveau blog, vieilles habitudes…

Le titre signifie que je suis toujours aussi peu régulière pour poster, ça ça change pas ! ^^

Tout le monde peste toujours contre l’ANPE, et moi, comme d’hab aussi, je reviens avec des news positives venant d’eux… bon, les rendez-vous mensuels sont toujours aussi inutiles, mais ils font au moins une chose bien : ils savent choisir leurs prestataires. Je viens de terminer une formation de groupe de quatre jours pour nous aider dans nos démarches, et j’en ressors à la fois enchantée, reboostée, et avec plein de nouvelles copines (que je ne recontacterai peut-être pas, mais qui sait). La formatrice était jeune et dynamique, de bons conseils, à la fois franche et capable en quelques mots de nous remettre le morale à bloc, et les autres personnes du groupe étaient toutes vraiment très sympathiques et ouvertes. On a beaucoup bavardé, beaucoup mangé (l’une des dames du groupe nous a ramené des crêpes), beaucoup rigolé et beaucoup travaillé, ce qui a formé un tout très agréable, qui nous a changé de toutes ces journées de chômage qui se ressemblent.

J’en ressors avec, notamment, des adresses d’entreprises à contacter, un CV et une lettre de motivation opérationnels et que j’ai envie de montrer à de futurs employeurs, un retour sur les simulations d’entretien qui va me permettre vraiment de corriger les défauts, et même deux rendez-vous pour la semaine prochaine avec des professionnels, pas forcément dans un cadre d’embauche, mais qui va me permettre d’en savoir un peu plus sur les métiers de la com. Et en plus, comme d’hab quand je suis en « cours », j’ai dessiné des choses dont j’ai pas trop honte. 🙂

Bref, par-dessus ça, j’ai bien avancé dans le chapitre 12 d'(Une Silfine) (6 pages pour le moment, mais maintenant que c’est lancé je devrais avancer vite), et j’ai décidé de me poser beaucoup moins de questions sur mon écriture. Je pars dans l’optique que, de toute façon, j’aurais beau tenter de retravailler mon texte, ce que je proposerai au final sera toujours nécessairement un premier jet, puisque je n’ai pas le recul pour en déceler les erreurs grossières. Et si je publie, c’est aussi pour que le lecteur, derrière, me fasse remarquer ces erreurs… Bref, j’arrête d’essayer de me prendre le chou puisque ça ne sert strictement à rien, au final je fais quand même des tas de bêtises. On verra la réécriture plus tard, pour le moment je veux juste le terminer, ce put*** de bouquin. Je fais dorénavant un peu comme si c’était un nanowrimo, mais avec un délai d’un an maximum, et un minimum de retravail quand même parce que pas du tout, j’y arrive pas, j’aurais trop honte. ^^’

Cet article a été posté dans (Une Silfine), Blog, Le Royaume Caché. Ajoutez le lien permanent à vos favoris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.