Petit coucou de l’île de Ré. Enfin, l’île de Ré… On pourrait aussi bien être au fin fond du Cantal, je doute de voir la différence. Ah si, on s’est baigné aujourd’hui… Entre 18h et 18h30, après l’atelier de l’après-midi, et avant d’aider à la préparation du repas.


Parce que oui, on n’est pas ici pour paresser sur la plage, les doigts de pied en éventail. Ceci est un stage d’écriture. Comprenons : on écrit, on rigole, on boit, on mange. Et puis bon, on met la main à la patte. À dix-huit, dont quatre auteurs, onze cobayes et quelques préposés à l’intendance, c’est pas triste. C’est même plutôt chouette.
Voilà, c’est reparti, j’écris, j’écris, j’écris. Lundi : exercices avec Nathalie Dau sur l’écriture et la musique. Ébauche d’un plan de nouvelle. Mardi : élaboration d’un plan pour trois exercices d’écriture en commun (à six participants), avec Jean-Marc Ligny. On convient des plans, on se partage le boulot, on écrit. Ce matin, fin de la séance avec Jean-Marc Ligny, et cet après-midi, nouveaux exercices d’écriture avec Nathalie Dau.
Demain matin, relâche, et demain après-midi, les deux autres auteurs prennent la relève pour nous faire travailler sur nos différents projets de roman (j’ai ramené les Chimères pour l’occasion). Voilà, il est presque minuit, demain matin j’ai accepté de faire du vélo avec quelques autres et je suis crevée.
Mais c’est cool. 🙂

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.