21h29 – 94641 signes

(écoute Yann Tiersen – Les jours tristes)
Eh oui, on s’approche doucement des 100 000 signes, les enfants! Bon, en même temps, en nombre de pages, ça peut paraître dérisoire : même pas 50 encore. Quand je pense que mon mémoire de maîtrise de linguistique compte plus de 300 000 signes, et que je l’ai écrit en quatre mois à peine… pffff.

Je ne suis pas retournée au forum des métiers. Il faisait trop chaud, je n’avais pas envie de me taper 20 mn à pied en plein soleil pour y aller et de toute façon je savais que je n’y trouverais rien de plus que la veille et que ça me démoraliserait. L’ANPE comprendra bien que les stands proposés ne m’intéressaient pas, non ? Donc, à la place, j’ai écrit. J’ai enfin terminé le chapitre 4 (il fut laborieux, celui-là !) et je dois commencer le 5 incessamment sous peu. J’ai aussi changé le titre du chapitre 4. J’ai vraiment un problème avec les titres. J’ai mis une plombe avant de trouver un titre qui irait à peu près, et ce sera « Les haines du passé ». Je sais, ça fait plan-plan, mais bon, je dois bien le reconnaître, je suis nulle pour les titres.
Bref, des nouvelles idées, encore, un désir d’avancer coûte que coûte, et une motivation chaque jour renouvellé pour terminer ce bouquin. C’est déjà ça…
Côté news, je pense ajouter un nouvel extrait ce soir, sans doute un peu plus long que les autres.
Et un grand merci à ma soeur préférée (à égalité avec l’autre ^^) pour son message sur le livre d’or, un peu obscur au premier abord, mais vous comprenez, c’est parce qu’elle est bien plus intelligente que moi… 🙂


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.