16h42 – /

(écoute Les Ogres de Barback et Tryo – Mam’selle Bulle)
Je crois avoir déjà dit ici que j’étais plutôt gaffeuse. Suite à ma dernière gaffe toute fraîche (l’envoi d’un mail à la mauvaise personne -___-), voici un listing de gaffes mémorables que j’ai pu commettre au cours de ma vie. Pour cause de mémoire défaillante (il y en a eu bien d’autres), la liste est non exhaustive :

– Commencer à manger une mergez crue (j’étais bébé).
– Faillir me noyer en avançant un peu trop loin dans le bassin des petits (devais avoir trois/quatre ans).
– Perdre mes parents au deuxième étage de la Tour Eiffel (pareil).
– Casser une pile d’assiette en trébuchant contre la porte-fenêtre.
– Me casser le bras en faisant l’imbécile sur la balançoire.
– Me casser le bras quatre jours avant le début des vacances d’été.
– Me perdre dans une forêt en randonnée et ne retrouver le reste de la famille que plusieurs heures plus tard.
– Mettre le feu aux papiers cadeaux un soir de Noël.
– M’enfermer sur le balcon de mon appartement à Lille et être délivrée par ma propriétaire morte de rire quelques temps plus tard, après quelques « au-secours » hurlés.
– Mettre le feu à une casserolle de vin blanc en train de chauffer.
– Faire cuire des pâtes en oubliant l’eau.
– Faire cuire de la semoule en me trompant dans les conversions.
– Tenter de faire des photocopies et me retrouver avec des photocopies dont le contenu n’a rien à voir avec l’original qui devait être photocopié.
– Prendre une casserolle brûlante à mains nues et la laisser tomber sur le lino.
– Tomber à l’eau alors que j’était en train de bronzer à l’avant du bateau, au moment où celui-ci accostait.
– M’entailler le doigt avec un couteau à pain.
– M’entailler le doigt avec un couteau à beurre.
– Envoyer une carte postale dont l’enveloppe n’était ni fermée, ni timbrée et l’adresse pas complétée.
– Casser la théïère toute neuve avant même sa première utilisation.
– Casser le verre tout neuf avant même sa première utilisation.
– Faire fondre le fil de branchement de la bouilloire électrique contre la plaque électrique.
– Faire sauter les plombs et appeler l’électricien parce que pas foutue de trouver le disjoncteur.
– Dire à une copine ultra stressée juste avant une épreuve du capes, alors que nous sommes coincés dans un bouchon, que « le temps passe vite dans les embouteillages ».
– Casser la chasse d’eau chez des amis.
– En tant que co-pilote, indiquer une route alors que c’est un sens interdit et se trouver du même coup à contre-sens sur le Boulevard de la Liberté à Lille (ceux qui connaissent comprendront les sueurs froides ^^’).
– Me faire filmer à l’anniversaire de ma soeur aînée, complétement bourrée, la tête dans les toilettes, en train de hurler « chui pas comme ma soeur ! » (J’espère qu’elle m’aura pardonné depuis… ^^’).
– Abuser de la vodka aux fraises tagada.
– Vomir dans les toilettes de la fac catho, après une soirée trop arrosée (Il y a vraiment des gaffes dont je suis pas fière… -___-).
– Descendre chercher du pain et revenir en ayant oublié.
– Aller chercher des yaourts à la cuisine et revenir en ayant oublié.
– Rater un entretien d’admission parce que j’ai bêtement oublié la date.
– Vouloir à tout prix prendre un chat dans ses bras alors qu’il a envie de faire ses besoins (Je vous déconseille fortement cette expérience).
– Partir au ski en ayant oublié mon portefeuille.
– Rater mon train lors du tout premier retour chez mes parents.
– Arriver avec 3/4 d’heures de retard à mon premier cours de l’année.
– Etc. etc.
(Je suis certaine que d’ici ce soir, je me souviendrai de tas d’autres gaffes.)

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.