Voilà, le site se construit peu à peu, je peux maintenant en dire un peu plus sur ce qu’il en est.
La guerre des Silfes est le titre du roman que je suis en train d’écrire. Ce n’est pas un très bon titre, trop guerrier, et je pense que je le changerai. Pourtant, paradoxalement, je l’aime quand même. Car ce que le roman raconte, ce n’est pas la guerre en elle-même, mais ce qu’il se passe après la guerre. J’aime ce titre pour ce côté paradoxal, et parce que justement c’est de cette guerre que découle toute l’histoire, tous les rebondissements. Elle est, en quelque sorte, l’élément central du roman. D’où le titre…

L’héroïne s’appelle Keina. Oui, comme mon pseudo ! Ce n’était pas prévu à l’origine, mais finalement je me prend à aimer ce personnage plus que je ne le devrais… Je crois qu’elle est un peu l’antithèse de ce que je suis ; en fait, je dirais qu’elle ressemble plus à une « meilleure amie » imaginaire. Elle m’accompagne depuis une bonne paire d’années, aujourd’hui… oui, je suis heureuse d’en avoir fait mon héroïne alors qu’elle n’était, au départ, qu’un personnage secondaire !
Il est bon aussi de savoir ce qu’est le Royaume Caché, un univers parallèle que je me suis inventée depuis que je suis gamine. En fait, je ne me souviens même pas l’avoir inventé ! C’est mon petit paradis personnel, mon havre de paix. Là où je me réfugie quand je rêve, quand je suis triste, chaque soir avant de m’endormir, chaque matin en me réveillant. C’est bien simple, je passe ma vie là-bas ! Le Royaume Caché, c’est le lieu commun de toute une mythologie, toute une Histoire qui dort au fond de mon esprit, et que j’espère bien retranscrire dans autant de romans qu’il le faudra.
C’est tout pour aujourd’hui… Je vous invite à vous balader un peu partout, j’ai caché des surprises dans tous les coins! 🙂


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.