Ben oui, un mois (ou deux? je ne sais plus) après avoir découvert ce site, j’expérimente pour la première fois le journal… Mais après tout, c’est plutôt une bonne idée de donner aux auteurs l’opportunité de dire où ils en sont dans leurs écrits !

Enfin, c’est bizarre, cela fait déjà trois mois que je suis inactive, professionnellement parlant (depuis que j’ai décidé de laisser tomber le DEA, en fait), et j’ai l’impression de n’avoir jamais assez de temps pour faire tout ce que j’ai à faire! Bon, d’accord, c’est vrai qu’en ce moment, je passe pas mal de journées à lire des webseries et des fanfics, mais quand même!

Bref, j’ai décidé que c’était le moment où jamais de (re)commencer l’écriture de mon roman, puisque je n’ai pas encore de soucis d’argents ni d’impératifs à trouver du boulot… ce serait dommage de laisser passer ça et de gâcher ce (sans doute très court) moment de répis dans ma vie, non ? Alors, j’ai laissé tomber les diverses tentatives pour faire un synopsis construit, puisque ça n’aboutit jamais à rien, et je me suis lancée… enfin, quand je dis lancée, pour l’instant ça se résume à trois pages ! lol

Mais je pense que le synopsis n’est pas si nécessaire que ça. Après tout, ça fait des années et des années que je trimballe mes idées dans la tête, je connais mes personnages par cœur, je sais à peu près ce qui va se passer dans ce premier opus, donc si je suis simplement mon cœur, comme me l’avait conseillé auparavant un ami internaute, je ne pense pas me retrouver dans une impasse, comme c’est arrivé lors de ma première tentative, qui comptait 70 pages.

Et puis, depuis que j’ai rencontré Magali Segura (qui a écrit la trilogie de fantasy « Leylan » chez Bragelonne), je me sens plus en confiance: elle-même a commencé l’écriture de ses trois romans très tôt, pendant ses études, et elle n’avait aucun synopsis préparé quand elle a commencé à écrire. Elle avait simplement trois scènes majeures dans la tête, ainsi que le début et la fin, et ces trois scènes sont finalement devenues les trois scènes centrales de chacun des trois tomes. Elle s’est simplement raconté l’histoire au fur et à mesure… bien sûr, après ça, elle a dû relire entièrement tout ce qu’elle avait fait et construire le synopsis détaillé de tout ça afin de réorganiser les événements, éclaircir la temporalité, partir à la chasse des incohérences, et finalement refondre une bonne partie de son récit, mais c’est une façon de travailler qui me plaît. Je connais le début, je connais la fin, et même si je ne vais pas, comme elle, écrire tous les romans de la série en une fois pour éviter les incohérences (je pense avoir suffisamment travaillé mon univers pour qu’il n’y en ait pas), je pense pouvoir distiller les indices et les fausses pistes par-ci par-là sans avoir à faire un plan complet de ce que je vais écrire. Au pire, je rajouterai ce qui manque et remanierai le tout après coup. Ce qui suppose bien sûr mon impossibilité de faire lire à qui que ce soit avant que ce soit bouclé. Donc vous avez intérêt à me botter les fesses pour que j’avance! 😉

Oups, avec tout ça, je n’ai même pas parlé de mes fanfics, ni de la vague idée de fanfic HP qui se profile un peu dans mon esprit (toujours en rapport avec le Royaume Caché!)… tant pis, ce sera pour la prochaine fois! :p

À + tout le monde! Peut-être que je vais écrire un peu ce soir… 😉

Tiens, pendant que j’y suis, voici un petit conseil de Magali Segura concernant l’écriture: si vous vous lancez dans un roman (ou même une nouvelle!), veillez à ce qu’il ait, non pas deux, mais trois camps minimum. (par exemple, dans Harry Potter, Harry se confronte non seulement à Voldemort, mais aussi à Rogue, et aux Dursley). C’est le principal défaut de sa trilogie, selon elle, et qui laisse une impression de platitude dans les événements. Avec trois camps différents, l’histoire devient tout de suite plus intéressante, et riche en rebondissements. À retenir!

Si voulez, la prochaine fois, je vous donnerai un autre conseil venant d’un autre auteur… lol 😉

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.