Ça a commencé dès le début de la semaine. Sébastien Ruchet, patron de Nolife TV, a fait une annonce à l’antenne, juste après le 101 % de lundi. Il avait un air grave, fatigué. Il a demandé qu’on regarde Nolife ce vendredi, à 19h30, pour une annonce très importante. On a commencé à flipper. Ça y est, on s’est dit, c’est la fin. Nolife n’a plus les moyens de diffuser. Sur le forum, les spéculations allaient bon train, entre ceux qui en été persuadés et ceux qui n’y croyaient pas. Ils ont enchaîné le reste de la semaine, par des allusions ici ou là.


À 19h, on y était, devant le poste. Comme d’habitude, en même temps. Fidèles à 101 %. C’était Fred qui présentait, accompagné d’un soi-disant « investisseur » qui nous a vraiment fait rire durant les 25 minutes qui ont suivi. Ça détendait, on se disait que l’annonce allait forcément être une bonne nouvelle. Mais on flippait, quand même. À la fin de 101 %, ils ont continué à nous faire mariner. Deux clips de j-pop, puis le générique de la chaîne. Pendant ce temps, on croisait les doigts, vraiment. Enfin, Davy et Benoît sont apparus à l’écran. On s’est dit : « hein ? » Ils nous ont fait mariner avant de laisser la place à Seb, qui a commencé à parler. À parler des difficultés financières de la chaîne, de son exceptionnelle longévité (un an !) qui ne pouvait malheureusement pas durer. Et il a lâché le morceau : Nolife, c’est fini. Trop de difficultés, pas assez de pub, pas assez d’argent. On n’y croyait pas. Une boule dans la gorge, les larmes au bord des paupières. Tout ça, fini ? Davy, Benoît, Alex, Suzuka, Poulpe, Didier, Julien, Lakav, Marcus, Geneviève, Caroline, Jozaudio, Cyril…Ttous ces gens qui nous faisaient partager leur passion, rire aux larmes (exceptionnelle semaine du premier avril, un must de la télévision !), apprendre des tas de choses, découvrir de nouveaux mondes, de nouveaux horizons de nouvelles cultures… Tous ces gens qu’on avait appris à connaître, à apprécier, à admirer… On ne les verrait plus à la télévision ? Les témoignages se sont enchaînés, et on ne voulait pas y croire. On ne pouvait pas y croire. C’était trop… soudain, imprévisible, irrémédiable. Benoît et Davy ont commencé le décompte, et notre coeur s’est arrêté. Un écran « insert coin » est apparu soudain. Le décompte a continué, jusqu’à zéro. On a attendu, en silence, les yeux rivés à l’écran. Les secondes les plus longues qu’on ait connues en télé. Et puis…
Et puis quelqu’un a inséré une pièce. Davy et Benoît ont réapparu, hilare, pour nous annoncer qu’il s’agissait là de la blague la plus mauvaise de l’histoire de la télévision. Sans blague ? Mes yeux se sont emplis de larmes, vraiment. De larmes de soulagement. Sébastien nous annonce enfin la vraie bonne nouvelle : Nolife a trouvé un partenaire ! Nolife continue à diffuser ! Et le partenaire n’est autre que Ankama, éditeur, créateur, et surtout, indépendant ! Entre ces deux-là, ça ne peut que coller. Séb insiste : Nolife garde son indépendance, et son contenu ne change en aucune façon. Mais elle aurait pu mourir, et Ankama l’a sauvée.
Bref, je vais pouvoir continuer à arborer fièrement mon t-shirt Nolife. À rire devant 101 % et Nerdz.
Isy et moi, on n’est vraiment qu’un sale couple de geeks. Mais Nolife continue, et c’est le principal. 🙂

EDIT : Oups, en fait, c’est mercredi que la première annonce est passée. Mais durant toute la journée de mercredi, je me suis crue un lundi, c’est pour ça… 🙂

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.