Hum. Mouais. Bon. En tout et pour tout, cette semaine, j’aurais écrit… dix lignes. On va dire que j’avais des circonstances éternuantes, et que la semaine a été très dure à cause de ce fichu dossier iconographique sur Millet que je devais boucler et qui m’a pris une bonne partie de mes journées.

Ca m’a toutefois permis d’expérimenter des situations inédites : par exemple, passer une demi heure à tenter d’écrire un courrier correct en anglais pour un musée anglo-saxon, avant de s’apercevoir sur Internet qu’en fait, ce ne sont pas eux qui ont la toile que je veux. Ou bien téléphoner pour demander combien coûtent les droits sur un autoportrait du peintre et s’entendre répondre « lequel ? », parce qu’en réalité le musée en a deux (ce qu’a omis de me préciser l’auteur). Ou encore passer coups de fil sur coups de fil à la RMN (Réunion des Musées Nationaux) pour rechercher en vain des croquis du peintre qui, apparemment, n’existent nul part, sauf dans les fichiers que m’a donnés l’auteur. Décrypter pendant une heure le contrat envoyé par le musée de Cardiff (pourquoi le musée de Cardiff possède des toiles de Millet, ça, c’est une bonne question) a été une belle expérience aussi. Et je n’imagine pas ce que ça va être quand, la semaine prochaine, je vais devoir rentrer en contact avec le Rijksmuseum d’Amsterdam et le Art Museum de Stockholm… Sans compter notre principal interlocuteur, à savoir le musée de Boston qui, pour une raison mystérieuse également, possède une très grande partie des toiles de Millet. M’enfin, aujourd’hui j’ai réussi à négocier les droits avec la RMN pour dix reproductions, ce qui est déjà pas mal.
Ceci dit, le métier d’iconographe n’est définitivement pas pour moi. ><
Pour me détendre, dans la voiture, j’ai mis la BO de Doctor Who. C’est chouette de réentendre les thèmes de la série, en particulier celui du début du tout premier épisode qui me fait vraiment, vraiment tripper.
Allez, pour le plaisir (et pour les bons souvenirs)  :

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.