Mème de l’écriture – jour 5 et 6

05. Avez-vous un moment privilégié pour écrire dans la journée ?

Non, je n’arrive pas vraiment à en trouver un. Je peux aussi bien écrire, comme ne pas écrire, à 9h du matin, 2h de l’après-midi, ou après minuit. Je ne suis globalement pas une nocturne, mais il m’est arrivée d’être portée par l’inspiration jusqu’à des heures indues (très rarement ceci dit). Mes meilleures souvenirs de séances d’écriture ont souvent eu lieu l’après-midi (je ne suis pas du matin non plus – grosse dormeuse !) ou durant la soirée, en général quand mon pacsé est au travail.

(suite…)

Par Keina, il y a

Mème de l’écriture – jour 2

02. Quel est le registre d’écriture (comique, tragique, horreur, humour, etc.) dans lequel vous êtes le plus à l’aise ? En terme de registre, je crois que je n’ai pas trop de préférence. J’aime écrire de l’humour, comme j’aime écrire des grandes tragédies ou de l’angoisse. Au contraire, varier les Lire la suite…

Par Keina, il y a

Mème de l’écriture

Je l’ai vu passer chez Lojie, Arianne et Jade, et j’ai trouvé ça sympa. Si j’ai bien compris, c’est la création d’une grenouille de Cocyclics… ^^
Du coup, je m’y mets à mon tour, et je vais essayer de suivre la consigne en répondant à une question par jour.

(suite…)

Par Keina, il y a

Résurrection – bis: chapitre 15 publié !

Bon bon bon. Je sais bien que je ne suis pas très assidue. En même temps, ma vie n’est pas bien folichonne en ce moment. J’enchaîne les prestations Pôle Emploi pour essayer de garder le moral, je passe des après-midi vidéo et thé avec Charline, je participe sur les forum de Werewolf Studios, Plume d’Argent et The Inn at Lambton essentiellement, je lis, pas mal, et puis j’écris. Quand même.

(suite…)

Par Keina, il y a

Pourquoi le Nanowrimo n’est pas pour moi.

Oui, j’inonde ce nouveau blog sous les posts… mais quitte à étrenner un nouvel espace, autant ne pas le faire à moitié ! C’est le mois du nanowrimo, il paraît. Cette année, j’ai vraiment hésité à participer. Je ne suis pas contre le principe, du tout. Bon, c’est sûr que le côté « quantité qui prime sur la qualité » heurtait un peu ma fibre littéraire, au début. Mais ce sont les règles du jeu, et dans ce cas précis, elles se justifient. C’est même ce qui fait l’intérêt de cet exercice et si on ne le comprend pas, effectivement, il n’est pas fait pour nous. Bref, je n’ai rien contre ça, du moins en théorie. En pratique, je n’ai jamais essayé, alors je suis incapable de savoir si j’en serais capable ou non. D’où mon envie de tenter l’aventure, pour voir…

(suite…)

Par Keina, il y a