C’est chouette d’être à nouveau connectée au monde éditorial. Même si c’est de loin pour le moment, entendre les collègues parler avec les éditeurs/assistants d’édition, ça donne envie de s’accrocher rien que pour pouvoir faire la même chose plus tard.
Ça fait quand même bizarre de se retrouver parachutée opératrice PAO alors que je n’ai pas vraiment la formation pour (à peine quelques heures de cours sur le sujet). Je me débats un peu avec xpress et indesign (oui, on travaille sur les deux) mais globalement j’arrive à m’en sortir toute seule. Reste à espérer que je ne vais pas faire de grosses bêtises… De toute manière pour le moment on me confie des boulots dans mes cordes, qui me permettent de me faire la main.
Le Havre me manque, c’est clair. Isy, évidemment, et les rattes que je vois sur Skype tous les soirs, mais aussi l’appartement, dans lequel je me sens vraiment chez moi, le quartier, la ville… Je me suis rendue compte que ça allait me manquer quand on partira. Il y a plein de choses que j’adore au Havre. La ville haute, la forêt de Montgeon, le parc de Rouelles, l’estuaire de la Seine, les mille et unes lumières du port, les maisons normandes, les rues qui montent en épingle, les vallonnements de la Normandie… Et puis c’est dommage, on commence tout juste à vraiment se connaître Charline et moi ! Après sept ans de solitude, j’ai enfin une vraie amie au Havre !
Ceci dit, je m’entends très bien avec mes beaux-parents qui m’hébergent, et ils font tout pour me faciliter la vie. J’ai tout le confort là-bas : internet, des bons petits plats mitonnés le soir, un lit confortable, un chien qui me fait la fête tous les soirs, un jardin dont je pourrai profiter quand il fera beau…
J’ai encore du mal à adapter mes projets persos aux horaires qui m’ont été assignés. Je commence tard le matin, je finis tard le soir, et en général je suis HS en rentrant. Et comme je ne suis pas spécialement du matin… Il va falloir quand même que je m’habitue à me lever plus tôt pour écrire le matin avant de partir.
Globalement ça va. La semaine a été stressante et épuisante, mais je pense que je pourrai m’y habituer. Encore une semaine d’essai, puis c’est parti pour six mois ! ^^

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.