Ce week-end a été placé sous le signe de l’écriture. Bon, il m’a d’abord fallu finaliser la mise en page de la Lettre du club PdE, ce qui m’a pris une bonne partie du samedi. Et puis j’ai dormi, aussi. Je crois qu’en ce moment, le week-end, je suis capable d’enchaîner 11h de sommeil sans problème. J’ai aussi écrit un article pour HS (en retard mais chuuuuut il ne faut pas le dire). Et j’ai avancé dans (Une Silfine). Bon, dans les faits, pas tellement, quoique je sois dessus actuellement. Mais j’ai défriché le terrain, ce pourquoi j’étais bloquée après mon chapitre 9. Les chapitres suivants étaient beaucoup, beaucoup trop flous dans ma tête. À ce niveau, il y a du mieux. Je pense pouvoir continuer à avancer.
Le truc c’est que… ça ne va pas. J’ai l’impression de stagner. Les phrases que j’aligne sur l’écran n’ont aucun souffle, aucune vie. Je ne suis pas un écrivain.
Je ne suis pas un écrivain.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.